Le site nucléaire du Tricastin

C'est la plus importante concentration d'industries nucléaires et chimiques de France, la plus étendue du pays, devant l'usine de retraitement de La Hague

Le site nucléaire du Tricastin est un complexe industriel regroupant sur 650 hectares des installations du cycle du combustible nucléaire et une centrale électronucléaire de quatre réacteurs de 900 Mgwatt utilisant du combustible mox constitué d'oxyde de plutonium et d'uranium appauvri comme ceux de Fukushima.
L'utilisation du mox est plus dangereuse que celle de l'uranium, elle provoque une augmentation du risque de criticité (emballement de la réaction en chaine dans le réacteur) ; la proximité avec des entreprises centrées sur la chimie de l'uranium (fabrication et exploitation du combustible nucléaire ) majore donc considérablement les risques en cas cas d'accident grave.
2000 salariés travaillent dans la centrale , 1200 agents EDF et 800 sous traitants.
Elle produit 6% de l'électricité nucléaire française.

Les 4 réacteurs sont en train d'atteindre la limite des 40 ans :

Réacteur    1ere divergence    Péremption

N°1               1980                      2020

N°2              1980                      2020

N°3               1980                      2020

N°4               1981                       2021

Une particularité : la cuve du réacteur numéro 1 comporte 20 fissures d'origine ( problêmes lors du soudage du revêtement inox à l'intérieur de la cuve) , dont on ignore l'évolution depuis 40 ans.

Située en zone sismique, elle est à 6 mètres en dessous du niveau du canal de Donzére-Mondragon qui est sa source de refroidissement.

1 600 000 personnes vivent dans un rayon de 80 km autour de la centrale. 


Pourquoi l'interdiction du grand carénage doit être imposée à EDF

                                              L'avertissement dernier de Hieronymus Bosch


Réalisé sur une idée originale de la rédactrice du journal Stop Golfech - mars 2020 - Note préalable À travers les lignes qui suivent, l'auteur se limitera à un balayage non exhaustif des problèmes qui touchent les centrales nucléaires tellement ils sont nombreux, divers et importants. Bien sûr, tous les réacteurs français étant de même facture, ce document ne se limite pas à la seule centrale de Golfech mais concerne tous les réacteurs de France. L'auteur s'attachera seulement à montrer comment, devant la grande difficulté de créer de nouvelles installations, les tenants de l'atome, sous l'œil bienveillant de politiques et sans l'avis des financeurs que nous sommes, commettent la faute lourde de faire vieillir au-delà du raisonnable leurs installations. Pour tranquilliser le citoyen sur leur projet ils l'ont affublé d'une appellation rassurante : « grand » et « carénage ».qui sous-entend une protection d'envergure ...

Cliquez ici pour lire la suite


TRICASTIN , UNE CENTRALE À ARRÊTER EN URGENCE 

Notre objectif

Nous sommes une association de riverains proches de la centrale du Tricastin et compte-tenu de l'accroissement des dangers liés au vieillissement de ses réacteurs qui ont atteints l'âge de 40 ans, nous demandons leur arrêt sans délais.