Agenda 


En amont du procés du 17 novembre  à Valence GREENPEACE organise  une conférence en ligne dimanche 15 novembre de 14h à 18h, accessible à toute et tous. Au programme, 3 plateaux et 3 thèmes pour faire le procès du nucléaire et déconstruire cette fausse solution : 

* Face à l'urgence climatique, peut-on encore condamner le nucléaire ?
* Déchets, risques d'accident, explosion des coûts : de quoi le nucléaire est-il accusé ?
* Industrie nucléaire ou lanceur·ses d'alerte : qui devrait-on juger ? Seront notamment présent·es, parmi les intervenant·es : Henri Waisman (membre du Giec), Mathilde Szuba (maître de conférences en Sciences politiques), Eric Guéret (réalisateur du documentaire « Sécurité nucléaire : le grand mensonge », Etienne Ambroselli (avocat des opposant·es au projet Cigéo), Fleur Gorre (co-autrice du podcast "Le Nuage" et spécialiste en gestion de crise et risques nucléaires), Jon Palais (militant à Alternatiba et ANV-COP21) .

Vous pourrez poser vos questions en direct, le jour J soit en postant des commentaires au moment de la diffusion sur Facebook ou Youtube, soit en rejoignant l'un de nos groupes locaux qui organiseront des projections simultanées. Vous pouvez également d'ores et déjà poser vos questions en commentant cet événement Facebook.

Rendez-vous le 17 novembre 2020 devant le tribunal de Valence à 9h  pour le procès des militants de Greenpeace qui se sont introduits à Tricastin le 21 fèvrier 2020 pour commencer à "démanteler" cette vieille centrale qui a plus de 40 ans.

Action devant la centrale nucléaire du Tricastin le jeudi 28 mai 2020 pour demander la fermeture du réacteur numéro 1

En effet dimanche 31 mai 2020, cela fera exactement 40 ans que ce réacteur n°1 est connecté au réseau électrique. EDF souhaite le prolonger jusqu'à 50, voire 60 ans. Pour des raisons de sûreté, nous nous opposons à la prolongation de ce réacteur vieux et périmé, polluant et dangereux, et exigeons sa fermeture.

À cause de la crise sanitaire nous avons été contraints d'annuler la semaine d'action que nous avions prévue du 25 au 31 mais avec toutes les organisations anti nucléaires de la vallée du Rhône et le renfort du réseau Sortir du nucléaire et de Greenpeace nous avons décidé mener 3 actions simultanées ici à Tricastin devant la centrale, à lyon devant la division régionale de l'Autorité de Sureté Nucléaire et à Paris au siége d'EDF tout en respectant les contraintes sanitaires.

Le 31 mai 1980, c'est l'anniversaire officiel de la connexion du réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) au réseau électrique. Quarante ans plus tard, EDF veut étirer son fonctionnement jusqu'à 50 voire 60 ans, alors même que sa durée de vie avait initialement été fixée à 30 ans.

Fête Paysanne

30/07/2019

Notre collectif tiendra un stand lors de la fête organisée au Complexe du crabe à Bonlieu sous Roubion par nos amis agriculteursde la Conféderation Paysanne